Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Elle passe une enfance tranquille dans cité phocéenne. Antoinette Fouque étudie en premier lieu en région PACA puis choisit la capitale. Elle rencontre son mari alors qu’elle est à l'université. De sa jeunesse passée dans un quartier ouvrier, elle gardera toujours un solide ancrage à gauche. Antoinette Fouque prend consience des difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses rôles d'épouse et de mère alors qu'elle exerce un métier quand elle devient maman au milieu des années soixante.

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Monique Wittig

Le groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF, a été créé par cette femme. En plus de son métier d’enseignante, Antoinette Fouque est critique littéraire pour deux maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante.

Espaces d’échanges, les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque restent ouvertes jusqu'à minuit. Cette femme de lettres lance sa société d'édition, baptisée Les Editions des femmes au début de la décennie 1970. Les Librairies des femmes voient le jour au même moment. Le public a découvert de nombreuses auteures grâce à la maison d’édition de la militante du droit des femmes, qui propose des centaines d'ouvrages voués à la création féminine. Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque défend l'élan créateur des femmes.

Pour Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est écrit sur une banderole qu'elle agite durant une manifestation parisienne du MLF. Cette militante crée le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000. Toutes les grandes causes ont reçu son appui. Antoinette Fouque s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie.